Contact

Situation professionnelle

Freelance
En recherche active

Présentation

Journaliste indépendante, j'enquête sur la gestion des services publics par le privé et son impact sur les finances publiques. Mon livre enquête "Services publics délégués au privé, à qui profite le deal ?" est sorti le 27 mars 2018

Je collabore régulièrement avec Mediacités. Mes enquêtes ont également été publiées par Mediapart, Le 1 ou Basta Mag.

Je suis également en charge du cours Techniques d'enquête en licence Info Com à l'IUT de Lannion et je porte un projet d'éducation aux médias dans deux lycées agricoles.

Je suis membre du bureau du Club de la presse de Bretagne, pour promouvoir les médias et ceux qui les font au quotidien : les journalistes. Notamment les pigistes, ces journalistes, salariés et indépendants, extérieurs aux rédactions avec lesquelles ils travaillent.

Originaire de la Drôme, j'ai débarqué en Bretagne à la faveur d'un stage dans la rédaction Ouest France de Guingamp. J'ai fait mes armes de journaliste au gré de mes affectations dans les rédactions locales du premier quotidien français. Deux ans qui m'ont permis d'apprendre le métier sur le terrain et de découvrir ma région d'adoption.

Indépendante par choix, je suis installée à Rennes depuis 2011.

Isabelle JARJAILLE

Portfolios

Description

Des autoroutes à Notre-Dame des Landes, en passant par la gestion de l'eau, mon enquête répond à une question : à qui profite le deal quand on confie un service public au privé ?

Ce livre est une plongée dans les coulisses de contrats désastreux : Béthune paie 400 000 € par an pour que Q-Park encaisse les recettes de son stationnement ; le consortium mené par Vinci pour construire l'aéroport de Notre-Dame des Landes va dépouiller l’État de centaines de millions d'euros ; la SNCF pourrait perdre 200 millions d'euros par an pour rentabiliser la ligne Tours-Bordeaux ; Suez et Veolia sont prêtes à tout pour garder leurs contrats en or.

Qui négocie ces contrats ? Avec quels moyens ? Quelles pressions ? Qu'est-ce qui fait courir nos élus pour confier l'intérêt général au privé ? Incompétence ? Connivence ? Négligence ?

Avec cette enquête,je fais un constat : si l’État court après le moindre euro quand il s'agit de dépenses sociales, nos gouvernants n'ont pas autant d'états d'âme en laissant filer des millions d'euros d'argent public vers le privé.

En librairie à partir du 27 mars 2018

Date de création
22 févr. 2018
Site web